OCL - Organisation Communiste Libertaire

Accueil du site > 2. Courant Alternatif, Mensuel anarchiste-communiste > 207 Fevrier 2011 > Courant Alternatif 207, Fevrier 2011

Courant Alternatif 207, Fevrier 2011

mercredi 16 février 2011, par Courant Alternatif

Courant Alternatif n° 207, Fevrier 2011, 32 pages, 3 euros
Nouvelle formule, format plus grand (24x32)

Edito
Enragez-vous !

La crise dans l’état espagnol
Crise capitaliste, offensive de l’État et mobilisations sociales
Criminalisation et conflit du travail
Nécessité et significations d’une grève générale
La particularité basque s’exprime

Chroniques du désastre
Alors ces réacteurs EPR, ça vient ?
Bientôt Tchernobyl en Tricastin ?

Notre mémoire
Réflexions sur le programme du Conseil National de la Résistance

Big Brother

Loppsi’tion sécuritaire
LOPPSI 2 … fois plus de saloperies
Aperçus du contenu de LOPPSI 2
Éducation : Du fichage et des compétences…
Habitat choisi : “ Toutes les dispositions nécessaires pour faire la coupe à ras ! ”
La répression à Saint-Nazaire
Psychiatrie : Une politique de soins sécuritaire
Nouveau procès pour Yvan Colonna
Pour 2012 une LOPPSI 3 de gauche ?

Sans frontière, Tunisie & Algérie
Des événements qui n’étaient pas censés se produire
L’émeute pour le dire

Livres, Revues


Courant Alternatif n’est plus diffusé en kiosque ! Abonnez-vous ! Diffusez-le

En 1990 nous avions décidé de recourir aux NMPP (devenues depuis Presstalis), afin d’être présents dans des kiosques et des librairies. Depuis cette date, on s’était maintenu bon an mal an. En octobre 2009, nous avons augmenté le tirage du journal – en fonction des ventes du numéro d’été diffusé en plus grand nombre –, avec l’espoir d’augmenter les ventes proportionnellement au nombre d’exemplaires déposés. Il n’en fut rien : « CA » a été diffusé dans des lieux où les touristes sont nombreux en période estivale, au détriment des lieux où les gens vivent ! Malgré nos efforts, nous n’avons pas réussi à avoir la moindre prise sur cette diffusion aberrante.
Une possibilité subsistait : celle de lancer une nouvelle formule pour obtenir un redéploiement des points de ventes. Alors que nous travaillions à ce projet, Presstalis et les patrons de presse ont changé les règles du jeu sous prétexte de restructuration et de rentabilité du groupe. D’une diffusion qui ne nous rapportait rien, ou très peu, mais s’équilibrait bon an mal an, nous avons appris en septembre 2010 que les nouveaux tarifs feraient que nous serions déficitaires. Nous ne sommes pas les seuls : toute la presse n’ayant pas une vocation commerciale est concernée, et progressivement les titres de la presse d’opinion disparaissent des kiosques et librairies alimentés par Presstalis – sauf quelques-uns qui auront accepté une compensation sous forme de (toute petite) subvention par l’Etat. Bref, c’est la vieille péréquation mise en place à la Libération, et censée permettre à toutes les publications, même les plus modestes, d’être distribuées, qui disparaît. C’est dans la logique du système. Nous avons donc quitté donc ce réseau commercial en novembre, sans regret, pour revenir à une diffusion militante. Merci à toutes celles et tous ceux qui se sont abonnés ou ont souscrit pour soutenir Courant Alternatif. Nous avons pu ainsi continuer à travailler le projet d’une nouvelle formule du mensuel, et vous découvrez aujourd’hui le premier numéro, dans une maquette que nous espérons plus attrayante, afin de continuer à élargir notre lectorat.
Cependant le réseau de librairies ou kiosques « alternatif » est trop faible ; et, à quelques exceptions près, c’est la « croix et la bannière » pour que ces lieux nous paient les exemplaires vendus ! La plupart du temps, il faut qu’une personne, militante ou sympathisante ou simplement abonnée, suive ce type de dépôt, bien sympathique par ailleurs. C’est pourquoi nous lançons un appel à notre lectorat pour nous aider à la diffusion de Courant Alternatif. Si vous êtes prêt à prendre en charge un ou plusieurs points de vente près de chez vous pour y déposer le journal chaque mois, et obtenir le règlement des numéros vendus une ou deux fois par an, ce serait un sacré coup de main ! Vous pouvez également choisir un abonnement en nombre, et vous conservez le produit des ventes. Ou encore abonner une personne (ou plusieurs…) de votre choix pour 18 euros.Vous pouvez également aider « CA » en nous signalant des librairies ou des lieux près de chez vous qui accepteraient de le diffuser directement, par envois chaque mois. Bref les moyens de soutenir une expression anarchiste-communiste ancré au cœur des luttes, et qui privilégie l’expression des mouvements et les questionnements politiques plutôt que les litanies propagandistes sont nombreux.

Répondre à cet article


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette