OCL - Organisation Communiste Libertaire

Accueil du site > 2. Courant Alternatif, Mensuel anarchiste-communiste > *** HORS SERIES *** > HS n° 18 Chantons la bouche pleine > Chantons la bouche pleine, recueil de chansons sociales et révolutionnaires

Hors-série n° 18

Chantons la bouche pleine, recueil de chansons sociales et révolutionnaires

samedi 5 mai 2012, par Courant Alternatif

Courant Alternatif, hors-série n° 18. Recueil de chansons sociales et révolutionnaires, 56 pages, 5 euros.

Le Chant Social et révolutionnaire

Il sera plus particulièrement question ici du chant social devenu révolutionnaire à la fin du xixe siècle en Europe – beaucoup de textes allant de cette période jusqu’à la guerre de 14-18. On y trouvera aussi pas mal de chansons se rapportant à Mai 68, ainsi que d’autres plus récentes – pas forcément d’origine militante mais parlant de la révolution sociale ou d’épisodes révolutionnaires.

Le prolétariat possède un vaste répertoire. Il y raconte la condition ouvrière ou paysanne (misère, travail, exploitation), mais également le refus de cette condition, en appelant à la révolte et à la solidarité entre les exploité-e-s, au niveau international – la lutte engagée débouchant souvent sur la répression et parfois sur l’exil.

Le chant socialiste, en particulier anarchiste, offre de plus une grande variété de formes – il peut être repris d’airs traditionnels ou non, avoir été écrit pendant les événements en cours comme après, et ses auteurs être des militant-e-s ou non.

Quoi qu’il en soit, chaque époque de l’Histoire a produit ses chansons : la Révolution française, la Commune, la Révolution espagnole… Contestation, mobilisation, tentatives de subversion ou de soulèvement, lutte armée et autres formes d’action directe collective ont constitué autant de refus de l’ordre dominant que reflètent des chants. Parmi les thèmes fréquents, on relèvera aussi la propagande par le fait ; l’antimilitarisme, avant, pendant et après les guerres ; l’antifascisme…

Enfin, certains airs sont très connus, d’autres moins ; et les dates de création comme les textes eux-mêmes fluctuent parfois selon les sources.

Ce petit recueil recèle sans nul doute de grosses lacunes – déjà, on y voit pour l’essentiel des textes français, italiens et espagnols. Mais il n’avait pas la prétention d’être exhaustif… et ne pourrait de toute façon pas l’être, étant donné la richesse du sujet. Néanmoins, s’il permet de faire connaître une part de cet « héritage » révolutionnaire international et d’en tirer du plaisir, s’il donne envie d’interpréter les chansons qui suivent et de chercher à en apprendre d’autres, il aura atteint son principal objectif.

Aperçu des chansons

La plupart des chansons est introduite par quelques lignes restituant le contexte historique dans lequel elle a émergé, et son auteurE. De quoi chanter et boire à l’indépendance du monde !

• Addio Lugano
• Affiche rouge (l’)
• Age d’or (l’)
• ¡ A las barricadas !
• Allez les gars !
• ¡ A luchar obreros !
• Amarrado a la cadena
• Amore ribelle
• Anarchistes (les)
• Archers du roi (les)
• ¡ Arroja la bomba !

• Ballad of Sacco and Vanzetti (the)
• Ballata per la morte • del anarchisto Pinelli (la)
• Bandiera rossa
• Battan l’otto
• Bella ciao
• l’Bon Dieu dans la merde ou la Chanson du Père Duchesne
• Bread and Roses
• Butte rouge (la)

• Canaille (la)
• Canto dei malfattori
• Canuts (les)
• Carmagnole (la)
• Chanson de Craonne (la)
• Chanson du Conseil pour le maintien des occupations
• Chanson des journées de Mai
• Chant des ouvriers (le)
• Clandestino
• Conscrits insoumis (les)
• Cucaracha (la)

• Dans une rue de Paname
• Déserteur (le)
• Drapeau rouge (le)

• Eco delle foreste (l’)
• Elle n’est pas morte
• E più non canto
• Estaca (l’)

• Faut plus d’gouvernement
• Figli dell’officina

• Giroflée-girofla
• Gorizia
• Grândola

• Grève des mères (la)
• Hacia la revolucion
• Hijo del pueblo
• Himno de Mujeres libres
• Hymne des femmes (l’)

• Il est 5 heures
• Inno dei pezzenti
• Inno della rivolta
• Internationale (l’)
• Interrogatorio di Casiero (l’)

• Java des bombes atomiques (la)
• Java des Bons-Enfants (la)
• J’avions reçu commandement
• Joe Hill
• Juillet 1936
• Jurassienne (la)

• La vie s’écoule
• Lega (la)

• Makhnovtchina (la)
• Maschio di Volterra (il)
• Mitraillette (la)
• Moorsoldaten (die)
• Moutons (les)

• Paso del Ebro (el)
• Père Lapurge (le)
• Pont (le)
• Pozo Maria Luisa (el)
• Preacher and the Slave (the)
• Pueblo unido (el)

• Quand un soldat

• Ravachole (la)
• Rebel Girl (the)
• Révolte
• Revoluzzer (der)

• Salud proletarios
• Sans la nommer
• Sante Caserio
• Semaine sanglante (la)
• Siam del popolo gli Arditi
• Soldat mécontent (le)
• Solidarity for Ever
• Stornelli d’esilio
• Sur la Commune

• Temps des cerises (le)
• Triomphe de l’anarchie (le)

• Une sorcière comme les autres

• Vogliam la libertà

• We Will Sing One Song

• Zog Nit Keynmol ou Partizaner Lied

P.-S.

Courant Alternatif, hors-série n° 18. Recueil de chansons sociales et révolutionnaires, 56 pages, 5 euros.
Commande
Les chèques sont à établir à l’ordre de « La Galère » et à envoyer à : OCL/Égrégore, B.P. 1213, 51058 Reims Cedex

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette