OCL - Organisation Communiste Libertaire

Accueil du site > 8. Actualités, Tracts et Communiqués > Un manifestant palestinien tué par les soldats à Bil’in vendredi 17 (...)

Un manifestant palestinien tué par les soldats à Bil’in vendredi 17 avril

lundi 20 avril 2009

Un manifestant palestinien tué par les soldats à Bil’in vendredi 17 avril

La manifestation qui se déroule chaque vendredi à Bil’in s’est terminée dans le sang.

Basem Abu Rahmeh Ibrahim (alias Phil), 30 ans, résident de Bil’in, a été tué vendredi lors d’une manifestation contre le mur, par un tir tendu le visant directement. Comme on peut le constater dans la vidéo ci-dessous, Basem était debout sur une colline à côté de plusieurs journalistes, à l’écart de l’essentiel de la manifestation, quand il a été touché à la poitrine par le projectile lacrymogène, sans sommation et à une distance d’environ 40 mètres des troupes placées derrière des blocs de béton de l’autre côté de la barrière de séparation. Quelques secondes avant le tir, Basem avait demandé aux soldats de ne pas tirer, en criant "Il s’agit d’une protestation non-violente, il y a des enfants et des internationaux ...". Il a été abattu avant d’avoir pu terminer la phrase.

Selon des témoins oculaires, le projectile l’a atteint en pleine poitrine en y laissant un trou béant. Comme il n’y avait pas d’ambulance sur les lieux, il a été conduit dans un hôpital de Ramallah dans une voiture privée, mais il est décédé à mi-chemin, le sang inondant ses poumons. La nouvelle de sa mort fut connue dans le village, alors que le dernier des manifestants quittait le site, à côté de la barrière de séparation.

Le projectile de gaz lacrymogènes en question est du même type que celui qui a grièvement blessé un américain, Tristan Anderson, lors d’une manifestation à Ni’lin le 13 Mars, après avoir été frappé à la tête d’une distance de 60 mètres. Tristan reste hospitalisé à l’hôpital de Tel Hashomer de Tel-Aviv.

Basem Abu Rahmeh est bien connu et participe fréquemment depuis quatre longues années au combat contre le mur. Il est le premier résident palestinien de Bil’in,mais le 18e au total, à être tués par balles lors d’une manifestation contre le Mur de l’Apartheid. Ses funérailles ont eu lieu le samedi après-midi, après que son corps a été transporté sur un brancard de tissu depuis l’hôpital de Ramallah jusqu’à son village de Bil’in, accompagnés par des centaines de pleureuses. L’enterrement lui-même a été suivi par plus d’un millier de personnes, y compris les Palestiniens de villages voisins, ainsi que des amis activistes internationaux et israéliens.

Le samedi soir, il y a eu plus de 400 manifestants dans les rues de Tel-Aviv, accusant de meurtre les soldats israéliens et appelant à la fin de l’occupation et le Mur de l’Apartheid. Les manifestants se sont rassemblés au centre de Ben-Tzion Boulevard et ont marché vers la Kirya, une zone où est situé l’état major général et différentes structures gouvernementales, y compris la principale base de l’armée israélienne et le ministère de la Défense. Les manifestants ont rendu hommage à la mémoire de Basem Abu Rahmeh et à toutes les victimes de la violence militaire israélienne, la dispersion s’est faite sans incident.

traduit de Les anarchistes contre le mur http://awalls.org/

la Video montrant le meurtre de Basem

http://awalls.org/soldiers_kill_pal...


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette