OCL - Organisation Communiste Libertaire

Accueil du site > 8. Actualités, Tracts et Communiqués > [antinuk] Manifestations à Avignon les 7 et 9 juillet 2011

[antinuk] Manifestations à Avignon les 7 et 9 juillet 2011

mercredi 6 juillet 2011

communiqué de Presse du 2 juillet 2011

Après les manifestations et actions organisées depuis 2 ans par le Collectif antinucléaire 84,le ton monte dans la région. Plus de 1600 habitants et résidents de Vaucluse viennent de signer une pétition (1) exigeant la fermeture définitive des réacteurs nucléaires du site du Tricastin, tous vieux de 30 ans. Dans le même temps, ils demandent l’arrêt immédiat, inconditionnel et définitif du nucléaire en France.

Il est impossible de se voiler la face : le principe de la destruction atomique à la base du nucléaire militaire et civil est un crime contre l’humanité et une mise en danger délibérée de la vie sur la planète. Three Miles Island aux USA (1979), Tchernobyl en Russie (1986), Fukushima au Japon ,encore pire et toujours en cours, (toujours en cours et pire que tout) sont responsables de (nous jettent à la figure des ) centaines de milliers de victimes de cancers, de leucémies, de malformations, de nouveau-nés mort-nés, d’atteintes neurologiques et cardiaques, de morts, de populations expulsées de chez elles, de territoires contaminés à tout jamais.

Jamais le nucléaire ne pourra être sécurisé, ni économiquement rentable ni propre mais accumulera et laissera (tout en accumulant et laissant) à nos enfants des millions de m3 de déchets radioactifs pour 100 000 ans. Il faut tourner la page définitivement et sans attendre.

Un jour de plus est un jour de trop

S’entêter dans la voie du nucléaire pour 10 ans, pour 20 ans, pour 30 ans ou plus est une soumission à des intérêts économiques et à des stratégies politiciennes qui s’opposent (n’ont rien à voir avec) à l’urgence sanitaire et de santé publique d’en sortir. Maintenir un jour de plus en fonctionnement les centrales nucléaires c’est menacer l’ensemble de la population, c’est jouer avec la vie des habitant-e-s de la région, de la France, du monde entier. Nous ne pouvons l’accepter plus longtemps : halte à la terreur quotidienne ! Halte à la délinquance des nucléocrates et de leurs relais politiques de tous bords.

11 pays européens viennent de se regrouper contre le nucléaire (2) alors que la France et la région Paca qui soutient le sinistre projet nucléaire Iter (socialistes, droite, europe-écologie, gauche unie) continuent de manipuler l’opinion publique pour retarder à tout prix l’inéluctable et tenter pour certains de récupérer et dévoyer l’exigence citoyenne de la fin immédiate de cette énergie du passé.

Il ne s’agit pas d’attendre le développement des énergies renouvelables pour arrêter immédiatement les 17 centrales nucléaires françaises âgées de plus de 30 ans et qui, au quotidien, sont menaçantes. Plus de 1000 incidents nucléaires ont eu lieu en France l’année dernière. Ce samedi 2 juillet 2011un transformateur de la centrale nucléaire du Tricastin a explosé et entraîné l’arrêt de la centrale. La semaine dernière un nouvel incident nucléaire à eu lieu à Marcoule au cœur même de l’unité de production du sinistre Mox (le combustible de la centrale de Fukushima et de plusieurs centrales française). INACCEPTABLE ET CRIMINEL !

On peut fermer près de la moitié du parc nucléaire français en 18 mois Dès à présent, il est possible de relancer les centrales thermiques existantes fermées à tort par EDF et améliorer leur rendement, augmenter les capacités hydro-électriques existantes, arrêter de faire tourner des réacteurs pour l’exportation-business et pour l’auto-fonctionnement du cycle nucléaire : on peut ainsi fermer près de la moitié du parc nucléaire français en 18 mois.

La construction d’unités thermiques gaz, fuel, charbon-décarboné (3) dans la période de transition vers les énergies renouvelables en géothermie, hydraulique, bio-masse, solaires, mini-éolien, …(4) autorise la sortie définitive du nucléaire en France en 3 ans.

L’arrêt et le démantèlement des installations nucléaires, le développement des énergies renouvelables, les travaux d ’économie d’énergie sont la garantie du maintien et du développement des emplois dans ces secteurs tout en positionnant le pays et notre région comme des leaders mondiaux du démantèlement des installations nucléaires. Il est donc criminel de refuser l’Arrêt Immédiat, inconditionnel et définitif du nucléaire.

Les citoyen-e-s regroupés dans le Collectif antinucléaire 84 dénoncent donc les tentatives de récupération politicienne et de mainmise sur leur lutte et leurs actions par Europe-Écologie (5) qui font le jeu du lobby nucléaire. Pour le Collectif antinucléaire de Vaucluse il est hors de question que l’horreur nucléaire et l’opposition citoyenne au nucléaire serve des intérêts partisans et négociations d’arrière cours en vue des élections présidentielles et législatives de 2012.

Le Collectif antinucléaire de Vaucluse appelle la population à exprimer son indignation et son unité face au nucléaire mortifère et donne rendez-vous à la population :

• le 7 juillet à 19h place du Palais des Papes pour une contre-inauguration du Festival d’Avignon,
• le 9 juillet à 15h Place de l’Horloge pour exiger l’arrêt immédiat et définitif du nucléaire en Provence et en France.

Collectif antinucléaire Vaucluse - CAN84
Contact : 06 60 76 04 03 / Collectifantinucleaire84 (at) hotmail (point) fr


(1) pétition encore signable sur le site www.coordination-antinucleaire-sude... et surhttp://www.petitions24.net/nucle...
(2) les 11 pays européens regroupés contre le nucléaire : Autriche, Chypre, Danemark, Estonie, Grèce, Irlande, Lettonie, Liechtenstein, Luxembourg, Malte, Portugal
(3) EDF installe avec succès à l’étranger de tels unités de production électrique
(4) EDF vient d’inaugurer une centrale solaire... au Brésil (qui produit 20% de l’électricité consommée dans la ville de Rio et alimente près de 2 millions de personnes avec réduction des émissions de CO2 de 250 tonnes par an)
(5) Les députés européens Europe-Écologie (à l’exception de J.Bové) ont voté l’an dernier au parlement européen un texte considérant le nucléaire comme une solution à l’effet de serre.

Voir en ligne : coordination antinucléaire du sud-est


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette