OCL - Organisation Communiste Libertaire

Accueil du site > 8. Actualités, Tracts et Communiqués > Actualités > LAMPEDUSA... guérilla urbaine & chasse à l’homme

LAMPEDUSA... guérilla urbaine & chasse à l’homme

jeudi 22 septembre 2011, par OCLibertaire

ça devait arrivé, et c’est arrivé aujourd’hui, toute la journée ou presque...

L’incendie d’hier ayant dévasté le centre d’accueil (sic) de Lampedusa, ne laissant qu’à 100 personnes la possibilité d’y dormir (les femmes parmi ceux-ci), 600 hommes ont dormi au stade (un CRA à ciel ouvert) et environ 400 quelque part dans sur le port, les mineurs (il sont encore un petite centaine dormant dans l’ancienne base autant non touchée par l’incendie). Il reste 1040 Tunisiens à Lampedusa après le transfert de 200 pendant la nuit par avion militaire en Sicile (même pas sur le continent !).


Au levé, la manifestation de Tunisiens à mal tournée... S’emparant de bonbonne de gaz qu’ils menaçaient de faire exploser, ils ont été chargés par la police aidé par des Lampédusiens zélés, le tout continuant en caillassage. Une fois les 100 ou 300 (les infos sont contradictoires) Tunisiens calmés, des groupes de Lampédusiens ont décidé de faire la chasse au Tunisien. Selon les infos toujours contradictoires, 1 ou Tunisiens ont été lynché et n’ont dût la vie sauve qu’à l’intervention de la police ( !).

Un climat de chasse à l’homme.

Même le Maire s’est fait agressé par ses concitoyens qui le trouve trop mou pour le sujet de l’immigration. Il a donc décidé de se balader avec une batte de baseball dont il ne se sépare plus (on est en Sicile, vendetta...).
Il n’est d’ailleurs pas pour rien dans la dégénérescence de la situation... Après l’incendie d’hier, il a qualifié les Tunisien de "délinquants" dont il ne veut plus, ajoutant qu’on était "en guerre" et que le président de la République italienne "n’avait qu’à se bouger le c..." pour faire quelque chose. Il a présenté ses excuses pour ces dernières paroles, pas pour le reste. Au niveau agression la 50taine d’excités lampedusiens s’en est aussi pris aux journalistes qui se sont fait soit casser la figure soit fracasser leur caméra.

Ambiance.

Vers 15h30 tous les Tunisiens, de peur, sont allés se réfugier vers la police dans ce qui reste du centre de rétention, qui avait connu le matin aussi une séance de caillassage forces de l’ordre / migrants au réveil... Les profs des écoles ont par ailleurs interdit la récré des enfants, les enfermant dans les classe. Bref le climat est d’un côté à la terreur, pendant que pourtant les touristes bronzent toujours sur la plage... Et que les processions de fin août (l’Italie toujours) se déroulent sans aucun problème.

Mystère.

Le Ministre de l’intérieur a promis que dans les 48 heures, l’ile serait vidé des migrants (il avait déjà faite cette promesse il y a 10 jours, et aussi il y a un mois, et aussi en juin, et aussi en mars avant les tentes...), ce qui explique aussi la colère de Monsieur le Maire. C’est dommage car politiques et Tunisiens auraient pu tomber d’accord, c’est exactement ce qu’ils demandent : partir vite de cette ile (et aussi ne pas se faire ramener en Tunisie, cela va de soi).

11 blessés : 4 du côté des forces de l’ordre, 7 du côté des Tunisiens.

photos http://www.ansa.it/web/notizie/rubr... http://www.corriere.it/gallery/cron... vidéos http://www.ansa.it/web/notizie/vide... http://www.ansa.it/web/notizie/vide... http://multimedia.lastampa.it/multi... http://multimedia.lastampa.it/multi... http://tv.repubblica.it/dossier/eme... http://www.ansa.it/web/notizie/vide... http://www.corriere.it/cronache/11_...

Débarquements

Comme du côté de la Syrie cela ne va pas bien, 149 migrants ont débarqué sur les côtes calabraises pendant la nuit (Turcs et Syriens, dont certains se présentent comme kurdes, 40 enfants et 19 femmes), ils auraient déclaré être partis de Turquie.

le 21/09/2011
@lbator


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette