OCL - Organisation Communiste Libertaire

Accueil du site > 8. Actualités, Tracts et Communiqués > Acratie : 2 livres en souscription

Acratie : 2 livres en souscription

mardi 10 février 2009, par OCL St Nazaire


Communiqué des Editions Acratie :

A paraître mars 2009

Nestor Romero - Histoires de guerres, de révolutions et d’exils (Teruel, 1936 - Souillac...) 17 euros, 240 pages

Philippe Geneste - Le travail de l’école : contribution à une critique prolétarienne de l’éducation - 15 euros, 180 pages

Deux livres que vous pouvez commander dès maintenant à un prix avantageux : 25 euros les deux (port compris) au lieu de 32 (17+15). Ou bien séparément (port compris) : 15 euros pour Nestor Romero et 13 euros pour Philippe Geneste

Nestor Romero, Histoires de guerres, de révolutions et d’exils (Teruel, 1936 - Souillac...) 17 euros, 240 pages

Soixante-dix ans : le 28 janvier 1939 le gouvernement français consent enfin à ouvrir la frontière pyrénéenne aux vaincus de la guerre et de la révolution.

Román, lui, décide de poursuivre la lutte dans ce qu’il reste de la République en compagnie, plutôt que sous les ordres, de Cipriano Mera, le célèbre ’’général anarchiste’’ commandant le IV° corps d’armée et vainqueur de la bataille de Guadalajara.

Prisonnier de droit commun libéré par la Révolution fin juillet 1936, Román n’a plus cessé de combattre pour ’’las Ideas’’, les idées dont il s’est instruit au long de ses années de bagne. Le pire l’attend pourtant derrière les montagnes qu’il doit bien se résoudre à franchir.

La tourmente passée il trouve refuge, enfin, dans ce gros bourg, entre coteaux pierreux du Quercy et rives de la Dordogne. Jusqu’à ce matin d’automne, bien des années plus tard, où on le trouve là, recroquevillé sur sa terre de ’’la Plaine’’, une balle dans le coeur...

Mais il est toutes sortes d’exils comme il est toutes sortes de guerres et toutes sortes de révolutions. C’est peut être bien ce que semblent dire les courtes nouvelles qui accompagnent Román.

Peut-être...

L’auteur :

Nestor Romero commence sa vie professionnelle dans l’industrie. Dix ans de travail qui sont, dit-il, comme une non-vie à côté de la vie. Maître auxiliaire puis professeur d’espagnol, il découvre la pédagogie sans cesser de penser (à) la guerre d’Espagne dans laquelle il a baigné quoique né dans le Quercy, comme il aurait pu naître, quelques années plus tôt, en Aragon : le hasard...

Mais alors, semble-t-il s’interroger, qu’en est-il de la liberté ? Nestor Romero anime le blog « Restez assis les enfants » sur Rue 89.

Du même auteur :

Los Incontrolados, Chroniqus de la Colonne de Fer , ed. Acratie, 1997.

L’Ecole des riches, l’école des pauvres , ed. La découverte-Syros, 2001

************************************************************

Philippe Geneste Le travail de l’école : contribution à une critique prolétarienne de l’éducation 15 euros, 180 pages

L’école est source de débats multiples. Les experts se bousculent aux portes d’entrée des commissions en tout genre, ils diagnostiquent et prescrivent ; les politiques pérorent, flattent les préjugés réactionnaires ou « modernistes » de leur clientèle électorale ; les syndicats en place proposent et négocient dans le cadre d’une cogestion du système. Bref, l’école ressemble à un chantier permanent sans cesse en réfection. Les médias, qui mettent en scène ces voix, s’efforcent de faire croire que les enjeux s’expriment à travers des oppositions aussi spectaculaires que factices : républicains contre pédagogues, libéraux contre étatistes, partisans de l’enfant au centre, adeptes des programmes d’abord…. Ainsi, sous le bric-à-brac de paroles et d’informations hétéroclites et partielles, l’école devient une réalité virtuelle. Cet ouvrage propose d’écarter ce rideau de fumée. Plutôt que de partir d’idéologies, l’auteur s’appuie sur une expérience professionnelle, militante donc réflexive de l’école. Il met à nu le mécanisme moteur des politiques éducatives des gouvernements successifs, sans s’interdire, si besoin, des coups d’œil rétrospectifs. Il sonde des pratiques pour y trouver le fil conducteur de la conception dominante de l’éducation. Dérangeant, car pointant les faux semblants, l’ouvrage vise à une lucidité afin d’y ancrer un syndicalisme qui reste à construire.

L’auteur :

Né en 1957 en Dordogne ; vit actuellement en Gironde où il travaille comme enseignant de français. Militant syndicaliste il fut membre de l’école émancipée puis de l’émancipation syndicale et pédagogique. Se reconnaissant dans les conceptions de Pelloutier, il œuvre, aujourd’hui, avec d’autres militantEs à la construction d’un syndicalisme professionnellement composite et horizontal dans son fonctionnement. On retrouve cette influence (Martinet, Pelloutier, Monatte) dans son travail sur la littérature prolétarienne et le sens de l’autonomie de classe dans toute œuvre de création. Sa réflexion sur le langage et l’acquisition des procédés de discours innervent sa critique de la logique scolaire en matière d’enseignement tout en enracinant les conceptions pédagogiques dans l’œuvre syndicale quotidienne et la critique des pratiques au sein de l’institution scolaire (publication irrégulière des Cahiers syndicalistes).

Du même auteur

Ouvrages

Gustave Guillaume et Jean Piaget : contribution à la pensée génétique , préface d’André Jacob, Paris, Klincksieck, 1987, 215 p.

Visages de la littérature prolétarienne contemporaine , Mauléon, Acratie, 1992, 150 p.

Politique langue et enseignement , Vauchrétiens, éditions Ivan Davy, 1998, 240 p.

Lecture, écriture, apprentissage : liaisons bibliographiques , Liaisons, 6/11 janvier 2002, 68 p.

En collaboration

Avec Philippe Séro-Guillaume, LSF, de l’artefact à la réalité : les sourds, le français et la langue des signes , Chambéry, CNFEDS - Liaisons, 1995, 163 p.

Avec Daniel Vey, Les Années Ecole Emancipée de Célestin Freinet (1920 / 1936) , fac-similé, deuxième édition revue et augmentée, EDMP (8 imp. Crozatier 75012 Paris), novembre 2004, 372 p.

Geneste Ph ; (sous la direction de), L’apprentissage de la langue , Liaisons, n°10, septembre 1996, 83 p.

Contributions à des ouvrages :

«  La langue et la révolution : philosophes, grammairiens, patriotes et citoyens  » dans Permanences de la Révolution, pour un autre bicentenaire, Paris, La Brèche, 1989, pp. 253-266

«  Piaget  » dans Tort, Patrick, (sous la direction de), Dictionnaire du darwinisme et de l’évolution , Paris, PUF, 1996

«  Le Concept d’effet réversif de l’évolution et l’ontogénèse du langage  », dans Tort, Patrick, (sous la direction de), Pour Darwin , Paris, PUF, 1997, pp. 73-108

Revues

Philippe Geneste fut rédacteur à L’Ecole Emancipée puis membre du comité de rédaction de L’Emancipation syndicale et pédagogique. Aujourd’hui, il s’occupe des Cahiers Syndicalistes.

Il est membre du comité de rédaction de la revue littéraire Marginales et collabore régulièrement à Plein Chant.

On trouve sa signature dans diverses revues traitant d’éducation et de pédagogie

P.-S.

Chèque à l’ordre d’Acratie

Acratie, L’Essart, 86310 La Bussière


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette