OCL - Organisation Communiste Libertaire

Accueil du site > 8. Actualités, Tracts et Communiqués > Pays Basque et LGV : nouvelles de la répression

Pays Basque et LGV : nouvelles de la répression

jeudi 26 novembre 2009

*Au Pays Basque nord *

Deux jeunes (un élu municipal d’Hendaye, un habitant de Salies de Béarn) interpellés mardi matin mis en garde à vue sur ordre du juge antiterroriste LeVert ont été relâchés mercredi après-midi sans aucune charge.

*Au Pays Basque sud :*

* 34 jeunes interpellés mardi dans le cadre d’une opération dirigée contre SEGI, mouvement de jeunes indépendantistes interdit au même titre que Batasuna, ont été transférés à Madrid pour être interrogés par la police. Il ont été interpellés dans une multitude de communes des trois provinces. Rassemblements de solidarité au Pays Basque nord et sud.

* Répression contre des militants anti-TGV

"Le 1° décembre sera déféré devant l’Audience Nationale (tribunal suprême de Madrid qui juge les affaires de "terrorisme") un jeune de Bilbao pour le délit d’être monté dans un chêne qui devait être abattu dans la zone des travaux du TGV à Galdakao (Biscaye). Depuis août 2008, la Ertzaintza (police du gouvernement basque) a ordre de remettre à Madrid, sous le délit de terrorisme, tout participant à une action de protestation qui se mène contre le TGV. Il y a ainsi des douzaines de personnes qui attendent que le Tribunal se positionne et décide s’il va les juger ou non pour avoir participé à des actions pacifistes. Cependant, ils ne réussiront pas à nous arrêter. Nous continuerons à désobéir jusqu’à ce que nous obtenions l’arrêt des travaux du TGV."

Manifestations de solidarité en Biscaye et en Navarre.

Voir en ligne : sources


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette