OCL - Organisation Communiste Libertaire

Accueil du site > 8. Actualités, Tracts et Communiqués > Dossier Amérique Latine > Tous et toutes pour la liberté de Mario  !

Mexique

Tous et toutes pour la liberté de Mario  !

dimanche 6 juillet 2014, par ocl-lyon

Appel à l’envoi de messages pour la liberté de Mario González à la magistrate Celia Marín Sasaki, chargée de résoudre son cas dans les jours qui viennent (Le 11 juillet 2014). La prochaine audience de Mario aura lieu le 8 juillet 2014.

Campagne lancée le 3 juillet 2014.

Le 23 juin 2014, la résolution du recours (Amparo Directo) présenté par la défense de Mario a montré une fois de plus l’arbitraire du système judiciaire, à cause duquel notre compagnon est maintenu en prison.

Bien que le recours fasse état de la violation des droits humains et des irrégularités présentes tout au long du procès, qui devraient suffire pour obtenir la libération de Mario, la résolution dit que sa défense n’est pas adéquate. Un appel a été relancé et nous devrons attendre quinze jours pour avoir la réponse. Ainsi, encore une fois, le pouvoir judiciaire fédéral remet le cas de Mario entre les mains de la juge et magistrate de consigne : Celia Marín Sasaki, présidente de la cinquième chambre pénale du Tribunal Supérieur de justice de la ville de Mexico.

Avec cette manœuvre, il est clair que même en manipulant les lois, les autorités n’ont pas réussi à prouver les accusations contre Mario, et qu’il s’agit donc d’une vengeance contre ceux qui défient ce système autoritaire. Il est très clair en même temps que les lois sont au service du contrôle social. Dans cette pantomime, le principe de légalité, du cadre juridique et de l’État de droit se moque de notre liberté. Face à ce montage répugnant, nous avons deux options : rester figés face à l’enfermement de nos compagnons et compagnonnes, ou bien nous mobiliser sans arrêt jusqu’à ce que nous puissions cheminer à leurs côtés en liberté.

Nous insistons : liberté inconditionnelle pour Mario González !

Nous vous invitons à exprimer votre solidarité et à exiger de la juge Celia Marin Sasaki et des autres membres de la cinquième chambre qu’il soit remis en liberté.

Vous pouvez envoyer vos messages, avant le 11 juillet, en ce sens à :

celia.marin@tsjdf.gob.mx sala.penal05p3@tsjdf.gob.mx

Vous pouvez écrire votre message vous-même ou vous servir de cette phrase :

Desde Francia, exigimos a la magistrada Celia Marín Sasaki, otorgue la libertad inmediata a nuestro compañero Jorge Mario González García, detenido de manera violenta y completamente arbitraria el 2 de octubre de 2013 cuando se dirigía a la manifestación del 2 de octubre por la conmemoración de la matanza de Tlatelolco, día emblemático para miles de estudiantes y para el pueblo de México en su conjunto. El compañero no tuvo ni tiempo de llegar a dicha marcha cuando fue detenido y posteriormente torturado por las autoridades del Gobierno del DF ; cabe mencionar que ya se había pagado su fianza y de manera arbitraria se le volvió a detener y a encarcelar sin pruebas y sin razones.

Exigimos su libertad inmediata y estamos atentos a una resolución satisfactoria que dicte la libertad inmediata e incondicional para Jorge Mario González García preso político desde el 2 de octubre de 2013.

Atentamente :

(mettre la signature d’organisation ou personne)


Traduction du texte :

Depuis la France, nous exigeons que la juge et magistrate Celia Marín Sasaki se prononce pour la liberté immédiate de notre compagnon Jorge Mario González García. Mario a été arrêté de manière violente et complètement arbitraire le 2 octobre 2013, alors qu’il se dirigeait vers la manifestation du 2 octobre commémorant le massacre de Tlatelolco, jour emblématique pour les étudiants et pour le peuple Mexicain en général. Le compagnon n’avait même pas encore rejoint la manifestation quand il fut arrêté, puis ultérieurement torturé par les autorités du Gouvernement de la Ville de Mexico. Ensuite, bien que la caution ait été réglée, Mario a été de nouveau arrêté et mis en prison sans preuves ni raisons.

Nous exigeons sa liberté immédiate et nous restons attentifs à une résolution positive qui impose la libération immédiate et inconditionnelle de Jorge Mario González García, prisonnier politique depuis le 2 octobre 2013.

(mettre la signature d’organisation ou personne)

Vous pouvez également envoyer la carte postale (en pièce jointe) avec votre message.


Plus d’infos en espagnol : http://solidaridadmariogonzalez.wor... Plus d’infos en français : http://liberonsles.wordpress.com/

Portfolio


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette