OCL - Organisation Communiste Libertaire

Accueil du site > 2. Courant Alternatif, Mensuel anarchiste-communiste > 3. Commissions Journal > La commission journal de Courant Alternatif de Janvier à Caen

La commission journal de Courant Alternatif de Janvier à Caen

mardi 13 janvier 2015, par Courant Alternatif


Un week-end par mois, une Commission-Journal (CJ), est organisée dans une ville différente, pour préparer le numéro suivant de Courant alternatif. Peuvent y participer des sympathisant-e-s intéressé-e-s au même titre que les militant-e-s OCL de la ville en question et que des représentant-e-s des autres groupes de l’OCL. Chaque CJ a pour tâche de critiquer le numéro précédent de Courant alternatif, de discuter les articles proposés par des gens présents ou non ; d’en susciter d’autres en fonction des événements et des souhaits émis par les groupes ou des individu-e-s. Le collectif organisateur immédiatement après la CJ, rédige un compte rendu politique et technique le plus précis possible, puis, pendant les quatre semaines à venir, assure le suivi de ce qui a été décidé pour le journal (liaisons, contacts, etc.) ; et c’est lui qui écrit l’édito en fonction de la discussion dans la CJ ou d’événements qui se produisent après.


La commission journal de Caen aura lieu les 24 et 25 janvier à Rosel.

Nous prévenir de votre venue pour que nous puissions assurer le gîte et le couvert dans les meilleures conditions.

Débat à 16h, actualité oblige :

Être ou ne pas être : Charlie ou Charlot, parfois la différence est mince,

Manifester ou pas et avec qui... de la réaction et l’émotion spontanées pour les premières manifs à la grand messe institutionnalisée du dimanche, qui montre la bourgeoisie européenne prendre le devant de cette manifestation. Va-t-on passer de l’embrigadement idéologique d’une union nationale à celui d’une union européenne ?

Et après... Doit-on craindre cette communion collective qui sera instrumentalisée par le pouvoir et les différents défenseurs du système ?

En France, les premières mesures prises suggèrent un durcissement des lois liberticides versus Patriot Act des USA, à l’encontre de toute dissidence. Ou peut-on espérer un réveil politique qui ne soit pas que citoyen. Car même sans expression politique dans les manifs, le nombre de présent-es traduisait le besoin d’être ensemble pour un autre possible.

Hors de France cet acte abject pourrait servir de justification aux agressions impérialistes.


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette