OCL - Organisation Communiste Libertaire

Accueil du site > 8. Actualités, Tracts et Communiqués > Tract pour le 19 mars

Tract pour le 19 mars

jeudi 19 mars 2009, par OCL St Nazaire

Texte rédigé par nos camarades de Boulogne sur Mer, mais utilisable partout.

Comme en Grèce et aux Antilles : Offensive Sociale , Grève Générale !

Warren Buffet, l’homme le plus riche du monde déclarait en 2008 : "Il y a une guerre des classes, c’est un fait, mais c’est ma classe, la classe des riches, qui mène cette guerre, et nous sommes en train de la gagner".

En déniant cette évidence la gauche et les bureaucraties syndicales ont fait de leur renoncement une vertu, un gage de crédibilité, une marque de fabrique. Le "partenariat social", autrement dit la collaboration de classe semble pourtant aujourd’hui bien mal récompensé ; excepté pour ceux qui hantent toujours les cercles très fermés de la... "négociation".

Si à l’issue d’un siècle de luttes, le prolétariat arracha "un mieux" en terme de conditions et de temps de travail, de salaire, de congés, de droits... nous nous sommes battus ces dernières années, de recul en défaite, tant dans les boîtes privées que dans celles dites "publiques" pour sauver des "acquis sociaux" (Cne, retraites, sécu, contrat de travail...) ou pire, pour conserver le droit à se faire exploiter dans des conditions toujours plus difficiles...

Pourtant, les combats récents -et qui perdurent !- en Grèce comme aux Antilles françaises, démontrent que c’est à partir de la réalité d’une classe qui produit et qui consomme, ou le voudrait, une classe qui se pense et existe par elle-même et agissant pour elle-même que seule une émancipation est possible.

Le climat se réchauffe ...

En Grèce, le meurtre d’Alexis Grigoropoulos ne sera plus jamais une bavure policière ; c’est l’acte révé- lateur d’une gestion étatique qui systématise le recours à la force brute face au mouvement social. Et c’est par cette même réponse que les Etats européens entendent s’opposer à toute remise en question de la domination du capital. En france métropolitaine, la radicalisation des grèves et des actions témoigne, pour le moment et sur des options catégorielles, locales ou autonomes, d’une volonté de ne pas se laisser bouffer : menace d’explosion aux fonderies de l’Authion, grève spontanée des cheminots à St Lazare, séquestration du PDG de Sony, occupation du siège de Numéricable etc...

Partout la tension monte.

Déjà Sarkozy ne se déplace plus que dans des usines cadenassées par les CRS, ouvriers séquestrés (comme à Sandoville) ou triés sur le volet. Et afin de conjurer ce qui serait le vrai cauchemar des patrons et de l’Etat : la conjonction explosive de la galère des jeunes, des travailleurs des secteurs public et privé, avec ou sans emploi, des retraités, des étrangers, avec ou sans papiers... l’Etat légifère, culpabilise, emprisonne en brandissant la menace d’un "ennemi de l’intérieur" jamais clairement désigné ( jeune à capuche, islamiste, "faux chômeur", gaucho-anarcho-autonome, syndicaliste-preneur-d’otage... ).

Pourtant, à la Guadeloupe, les tentatives de criminalisation du mouvement par l’Etat et le patronat ont fait long-feu et l’adhésion populaire à la lutte a permis à celle-ci de se radicaliser et donc d’ouvrir des perspectives bien au delà des Antilles...

ici comme ailleurs !

Face au déferlement d’attaques contre nos conditions d’existence, il nous appartient à nous seuls de répondre par des moyens à la hauteur de l’agression que nous subissons. Depuis plusieurs années, nous sommes nombreu-ses à affirmer que ce n’est pas par une journée de grève de 24 heures que nous modifierons le rapport de force en notre faveur. Les processions syndicales d’un jour brident les initiatives indispensables à l’émergence d’un réel mouvement de la base.

Une dynamique de lutte ne s’impulse pas par en haut, depuis les appareils, ça se construit ensemble sur le terrain depuis les AG interpro de travailleurs en grève, syndiqués ou non, mais aussi dans les quartiers, dans les universités et partout où cela sera nécessaire ou désirable.

Organisation Communiste Libertaire 19 mars 2009

Documents joints

Répondre à cet article


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette