OCL - Organisation Communiste Libertaire

Accueil du site > 8. Actualités, Tracts et Communiqués > Chili. Une organisation mapuche déclare la guerre à la République du (...)

Chili. Une organisation mapuche déclare la guerre à la République du Chili

vendredi 23 octobre 2009

Dans un communiqué publié hier 20 octobre 209, les leaders mapuches de la Coordinadora Arauco Malleco ont déclaré la guerre à la république du Chili après avoir déclaré terminé le dialogue avec le gouvernement de Michelle Bachelet dans leur lutte pour la récupération du territoire ancestral. La direction de la CAM a annoncé que les mapuches renonçaient à la nationalité chilienne à la suite d’un nouvel affrontement avec la police qui s’est soldé par la mort d’un indien.

La CAM revendique des attaques contre des camions et déclare la guerre à la République du Chili

Nous communiquons à l’opinion publique nationale et internationale ce qui suit :

Par le fait qu’il n’y a eu aucun signe de la part du gouvernement pour mettre fin aux forces de répression dans nos communautés, nous avons, comme Coordinadora Mapuche Arauco Malleco, pris une décision dans laquelle nous exprimons publiquement notre renonciation à la nationalité chilienne, et déclarons territoire de la nation autonome mapuche celui situé au sud du Rio Bio Bio à partir de la reconnaissance explicite que l’État fait de son existence dans le Traité de Tapihue de 1825, Art 19.

Par conséquent, nous déclarons terminé tout dialogue avec la République du Chili et lui déclarons la guerre, à partir d’aujourd’hui, 20 octobre 2009. Et nous appelons toutes les communautés à suivre le même chemin pour parvenir à l’élimination complète de tous ces objectifs qui opèrent dans notre nation Mapuche

Pour cela même nous avons donné liberté d’action aux organes de la résistance mapuche pour agir contre les intérêts capitalistes en territoire mapuche. . Par conséquent, nous assumons pleinement l’action récente menée à bien par nos Weichafes Pehuenches, Nagche, Lafkenches, pichunches et huilliches des communautés Mapuche en conflit de la CAM. 

Nous communiquons à notre peuple et l’opinion publique ce qui suit :

Mardi 20 octobre 2009, nos Weichafes ont réalisé des actions contre deux camions forestiers de l’entreprise El Bosque, qui circulaient sur la route entre Collipulli avec la ville d’Angol, précisément en haut de Cancura dans la région de La Araucania. Ils fournissent des services aux entreprises forestières et en conséquence deux de ces engins ont été détruits.

Ces actions sont destinées exclusivement à dénoncer toutes les dernières actions violentes contre notre nation mapuche, et en même temps à soutenir le processus de récupération des terres de nos communautés en conflit.

C’est aussi la façon par laquelle nos Organes de la Résistance du Territoire Mapuche-Pehuenche, Nagche, Lafkenches, pichunches et Huilliche expriment leur rejet des condamnations subies par nos frères détenus dans différentes prisons de l’État chilien et la façon de communiquer que tant que continueront d’exister des prison politiques et des condamnations, ces actions se poursuivront par nos Weichafes, soutenues par toutes les communautés Mapuche de la nation mapuche.

Enfin, nous réaffirmons notre conviction de continuer sur le chemin de nos ancêtres qui avec force se sont donnés à la cause de la justice et de la dignité de notre beau et héroïque Peuple Mapuche. La Coordinadora est plus forte que jamais dans sa lutte pour le Territoire et l’Autonomie.

Tant qu’existera la pauvreté et la misère en raison du manque de terres par les politiques de l’Etat qui légitiment la dépossession territoriale, la CAM continuera d’exister.

Avec la force de nos Futa Kech Kuifi et Weftun (renaissance des nouveaux guerriers), qui germent et se multiplient à travers le Wallmapu pour une cause qui chaque jour devient une cause plus sacrée.

Marichiweu !

Organes Territoriaux de la Résistance - ORT-CAM. 

Territoire et Autonomie pour la nation Mapuche !

¡WEUWAIÑ PU PEÑI, PU LAMNIEN !


De son côté, l’Alliance Territoriale Mapuche qui depuis plusieurs mois a lancé une vague de récupération de terres, appelle à une manifestation le vendredi 23 dans la ville de Temuko contre la répression dont souffrent les communautés en confit : enfants blessés par les carabiniers, villageois arrêtés et incarcérés, perquisitions et fouille de maisons, l’application des lois anti-terroristes contre les populations en lutte pour leur territoire.

1 Message

  • ACTIVITES LIEES A LA VENUE A PARIS DE VICTOR ANCALAF et de FRANCISCO VERA MILLAQUEN

    Vendredi 13 novembre à partir de 21 heures jusqu’à 23 heures

    Maison d’Amérique latine – Auditorium 217 boulevard St-Germain – 75007 Paris (Mo Solférino) –

    Brève présentation par Nestor Vega de Victor Ancalaf et Francisco Vera, deux peñi vivant en zone rurale. Projection du film “Ahora quieren el agua..” ( 56’)

    Débat en présence de Nanette qui interviendra comme membre de l’équipe qui a réalisé le film, Fabien Le Bonniec comme chercheur de terrain et les Peñi Victor et de Francisco sur le thème de la destruction de l’environnement des communautés mapuche.


    EN SOUTIEN AUX COMMUNAUTÉS MAPUCHE EN ÉTAT DE SIÈGE AU CHILI Samedi 14 novembre à partir de 19 heures jusqu’à 23h30 CICP 21 ter rue Voltaire 75011 Paris – salle du rez-de chaussée

    SOIRÉE DE RENCONTRE SOLIDAIRE

    Pour cette soirée, c’est le film “Seguir luchando para seguir existiendo” (1h20’ qui sera projeté en présence Christophe et Joffrey

    19h30 Présentation de Victor Ancalaf et Francisco Vera qui feront un rappel sur l’étendue de la répression dans les communautés au sud du Chili, les innombrables perquisitions, les souffrances des enfants et leurs blessures. Ils rappelleront le nombre des arrestations de cette année et le nombre de prisonniers en détention préventive en attente de leur procès.

    Joffrey et Christophe présenteront rapidement les circonstances dans lesquelles ils ont tourné ce film en 2008 au sud du Chili

    20h30 Début de la projection avec fin prévue à 22 heures

    Débat avec le public, les réalisateurs, Victor et Francisco

    PAF de soutien : 5 € avec une boisson 3 € pour étudiants et chômeurs

    Buffet et tables de presse de Terre et Liberté pour Arauco et du CSIA Nitassinan

    Contact : libertadarauco@gmail.com Site d’information du Réseau d’Information et de Soutien au Peuple Mapuche http://mapuche.free.fr/


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette