OCL - Organisation Communiste Libertaire

Accueil du site > 8. Actualités, Tracts et Communiqués > [Israël] Manifestations de solidarité contre l’attaque de la "flotille pour (...)

[Israël] Manifestations de solidarité contre l’attaque de la "flotille pour Gaza"

mardi 1er juin 2010

Les Anarchistes Contre le Mur et la gauche radicale israélienne on manifesté aujourd’hui en solidarité avec la « flotille pour Gaza »

Nous pensions que l’accueil de la flotille ne seraient pas tendre, mais nous ne pouvions pas deviner que la répression serait aussi brutale et aveugle.
Nous nous préparions depuis plusieurs semaines, pour que le moment venus nous soyons prêts pour une action de solidarité.
La surprise et le choc que nous avons connu quand nous avons appris la nouvelles sur l’action de piraterie d’Israêl en haute mer d’Israël - dans les eaux internationales à environ 150 km de la côte de Gaza.

Israël a fait de son mieux pour éviter une confrontation lors d’une journée de solidarité avec la flottille de la mer aux portes de Gaza, qui aurait eu l’attention des médias. Mais, l’horrible fiasco militaire, bien que mené au milieu de la nuit a été révélé aux yeux de tous, par les médias internationaux comme israéliens.
Pendant la nuit, nous avons ainsi obtenu les tristes nouvelles à propos des camarades assassiné et blessé, et la gauche radicale s’est mobilisée pour réagir.

Environ 200 militants - principalement de la Coalition pour la solidarité avec Gaza et des anarchistes contre le mur ont convergé vers Ashdod - sur la rive près de l’entrée des navires dans le port.

Une partie des camarades ont subis le harcèlement des forces de l’Etat sur les routes, mais tous ont réussi à arriver.

Nous avons tenu des pancartes et des banderoles et scandé pendant des heures …jusqu’à voir quelques-uns des vaisseaux détournés conduits au port.

Dans la soirée, il y a eu trois manifestations de masse à Jérusalem, Haïfa et Tel Aviv.

A Tel-Aviv, une grande manifestation de masse d’environ deux milliers de participants a convergé vers le ministère de la guerre, comptant étonnamment certains membres de la gauche sioniste.

Pendant environ deux heures, nous avons exprimé notre indignation et de colère envers l’Etat d’Israël.
Après un certain temps, avec nos drapeaux red’N’black et les cercles de tambours nous avons été rejoint par la foule qui reprenait nos slogans .

31 mai 2010

Voir en ligne : Source en anglais :

3 Messages de forum

  • Une jeune activiste étatsunienne perd un œil par le jet d’une grenade israélienne

    Au cours d’une des nombreuses manifestations qui se sont déroulées lundi 31 mai dans les territoires palestiniens, une jeune étudiante de 21 ans, Emily Henochowicz, a été grièvement blessée par une grenade lacrymogène tirée en plein visage par un soldat israélien au checkpoint de Qalandia (Cisjordanie). Elle a perdu l’œil gauche.

    Plusieurs manifestations ont eu lieu lundi et mardi dans différentes villes de Cisjordanie et à Gaza, suite à l’attaque israélienne contre la flottille internationale qui acheminait de l’aide humanitaire ver la bande de Gaza.

    Des milliers de Palestiniens ont manifesté spontanément près du port de pêche dans la ville de Gaza, où aurait du arriver le convoi naval humanitaire, et à Khan Younès.

    Des rassemblement et manifestations ont été organisés à Ramallah, à Bethléem (où l’Autorité Palestinienne n’a pas permis aux manifestants d’atteindre la tour militaire près du Tombeau de Rachel). Dans le village de Beit Ummar (près d’Hébron, dans le sud de la Cisjordanie) la manifestation en solidarité avec les manifestants internationaux coïncidait avec les funérailles d’une dame âgée tuée par des colons israéliens. Près du checkpoint de Qalandia, entre Jérusalem et Ramallah, des soldats ont ouvert le feu contre les manifestants et ont tiré également des grenades de gaz lacrymogène. Une grenade a frappé directement le visage d’une activiste américaine, Emily Henochowicz, 21 ans. Elle a été hospitalisée dans l’hôpital de Hadassah, à Jérusalem, et elle a perdu son oeil gauche.

    D’après l’ISM (International Solidarity Movement), Emily est une étudiante en art à la Cooper Union (NYC, East Village, Manhattan).

    Des nombreuses autres manifestations ont eu lieu également en Israël, dans la ville de Oum el-Fahm, Haifa, Jérusalem et Tel-Aviv.

    Mardi soir, d’autres manifestations sont prévues dans diverses villes en Israël, notamment à Jaffa.

    http://palsolidarity.org/2010/05/12604/

  • le "Rachel Corrie " (un bateau de la flotille partie d’Irlande, et donc en décalage) doit arriver à Gaza cette nuit, vous pouvez Adresser un mail à l’ambassade d’Israël pour exiger la liberté de circulation pour le « Rachel Corrie » à :

    information@paris.mfa.gov.il

  • RACHEL CORRIE VIT ! Elle est de retour à Gaza...

    Le bateau irlandais « Rachel Corrie » de la flottille de la liberté vogue vers Gaza chargé de militants internationaux – dont une prix Nobel de la paix - et d’une cargaison humanitaire. Il continue sa mission, et sera demain en face de ce territoire assiégé.

    Il veut y porter comme les six autres navires, le message de la solidarité internationale pour la levée du blocus. Il est aussi le messager de cette jeune militante américaine dont il porte le nom qui s’était rendue à Gaza en 2003 pour tenter de protéger les habitants avec ses camarades, irlandais, norvégiens, espagnols... Cette jeune femme a été écrasée par le bulldozer qu’elle tentait d’arrêter pour empêcher la destruction d’une maison.

    Il porte la voix et la mémoire de Rachel, la voix de tous les citoyens du monde qui refusent la logique d’écrasement d’une population civile, la logique du siègeillégal et inhumain, la logique du meurtre qui vient d’ôter la vie à 9 pacifistes dans l’attaque israélienne des bateaux de la flottille.

    Le « Rachel Corrie » dit aujourd’hui au monde, aux gouvernements, aux peuples, et au peuple palestinien en particulier, que rien n’arrêtera les citoyens du monde dans la revendication de justice pour la Palestine, dans la solidarité avec les Palestiniens pour le respect de tous leurs droits, dans l’exigence que le blocus soit levé, et qu’Israël soit enfin arrêté dans sa course criminelle. Le premier ministre irlandais a demandé fermement aux autorités israéliennes de le laisser aborder Gaza.

    Le « Rachel Corrie » doit passer !

    Premiers signataires : AFPS, CCIPPP, Génération Palestine, UJFP, MRAP


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette